Argentine Découverte


Voyage en Argentine

Destinations

Brésil

Guadeloupe

Espagne


Partenaires

Americas

AirTropic

Voyages et séjours


  Argentine

Histoire de L'Argentine


Si ses côtes furent vues pour la première fois par Amerigo Vespucci en 1506, c'est en 1516 que Juan Dias de Solís explora l'Argentine. Le pays fut ensuite inclus dans la Vice Royauté du Pérou et une colonie fut établie à Buenos Aires en 1536, reconstruite ensuite par Juan de Garay.

Billet d'avion

Partez sur les traces des conquistadors espagnols qui on découvert le Rio de la Plata en réservant votre billet d'avion pour l'Argentine. En un instant vous pourrez acheter votre billet d'avion au meilleur prix et vous envoler vers Buenos Aires à la découverte de l'Argentine


Histoire de l'Argentine


En 1776 elle reçoit le titre de Vice Royauté du Río de la Plata et, sous l'impulsion de José de San Martin, l'Argentine se déclare indépendante de l'Espagne le 9 juillet 1816.

Entre 1829 et 1852 le pays est gouverné par Juan Manuel de Rosas.

A la fin du XIXème siècle, une politique d'immigration est mise en place et de nombreux espagnols, italiens, allemends et autres européens arrivent en Argentine. La population augmente fortement (8 millions en 1910) et Buenos Aires possède plus 1,5 millions d'habitants.

Entre 1916 et 1930 Hipolito Irigoyen est à la tête du pays. Il est renversé par les militaires dirigés par Le général José F. Uriburu en 1930.

L'ère Peron

En 1943 les miltaires organisent un nouveau coup d'état et Juan Domingo Peron devient ministre de l'emploi. Il gagne les élections présidentielles en 1946 et mène une politique en faveur des ouvriers. Son épouse Eva Peron est très populaire et obtient le droit de vote pour les femmes en 1947.

En 1955, Peron est contraint de démissioner par les militaires. Il part en exil à Madrid mais revient en 1973 et se retrouve de nouveau élu président aux élections d'octobre 1973. Mais le pays est en proie à des attentats terroristes. Peron meurt le 1er janvier 1974 et c'est son épouse qui devient présidente. Mais elle est évincée par les militaires lors du coup d'état du 24 mars 1976.

Les militaires au pouvoir

Les militaires vont gouverner le pays jusqu'au 10 décembre 1983. La junte militaire, dirigée successivement par Videla, Viola et galtieri, va prendre des mesures contre les opposants au régime. On assiste alors à des milliers d'arrestations, assasinats, tortures durant cette période sombre de l'histoire Argentine. Un conflit éclate entre la Grande Bretagne et l'Argentine à propos de la souveraineté des îles Malouines (Falkland). Des milliers de jeunes soldats argentins vont mourir dans ce conflit.


Le retour à la démocratie

Le 30 octobre 1983 ont lieux les premières élections démocratiques depuis la prise de pouvoir par les militaires se déroulent et le candidat du parti radical Raul Alfonsin est élu avec 52% des voix. Il devient président pour 6 ans le 10 décembre 1983.

En 1989 le candidat peroniste Carlos Menem est élu. L'Argentine se redresse économiquement et les argentins le réélisent le 14 mai 1995.

Le mandat présidentiel est ramené à 4 ans et en 1999, Fernando de la Rua suucède à Carlos Menem. Mais l'Argentine rentre dans une des plus graves crises économiques de son histoire et doit démissioner.

En 2003, Nestor Kirchner est élu président et entreprend de relever le pays en s'opposant au FMI, et en prenant des mesures pour maitriser les prix.


Clicky